Se Connecter

Inscription

L’Hebdo du Vendredi aux petits soins avec le lobby de la chasse

Précédemment, dans Reims Médias Libres, un article était paru sur ce site internet (existant en format papier aussi) gratuit, nommé L’Hebdo du Vendredi. A l’image de tout un tas de magazine papier (Reims Atractive, News Mag, Marne Hebdo, etc.), il se contente de distiller la parole officielle de la mairie, promeut les entreprises et fait de la lèche à tout ce qui a puissance et/ou argent. Comme beaucoup, sauf que celui-ci semble le faire en se prétendant "journal". Ces "journalistes" ont encore prouvé leurs accointances avec les lobbys. En venant à la rescousse des chasseurs que tout (politiques, lois, police et donc médias) défend déjà pas mal dans la région.

Sonia Legendre, dont le parcours de communicante était détaillé dans le précédent article, semble apprécier la chasse, son droit le plus strict après tout. En revanche, elle utilise son titre de "journaliste" pour venir défendre un lobby que personne n’a attaqué, que rien ne menace, comme ça d’un coup, ou presque...
En fait, comme d’habitude avec ce magazine, il y a de la pub derrière. : une communication autour d’un évènement de la fédération des chasseurs. Et ce n’est pas la première fois qu’elle nous fait pleurer sur ces pauvres petits chasseurs que les gens n’aiment pas.

Dans le fond, ce sont de grands écolos, nous apprend madame Legendre : "Non, les chasseurs ne torturent pas les animaux avant de les ramener chez eux pour les manger. Ils ne tirent pas non plus sur tout ce qui bouge, et n’utilisent pas leur arme sous l’emprise de l’alcool." Ces propos, sortis de nulle part, ne seront évidemment prouvé par rien du tout. Elle interroge le président de la Fédération des Chasseurs qui explique qu’ils tuent 10 000 sangliers par an, et que c’est de la régulation. Régulation d’une invasion qu’ils ont eux-même créé, puisque ces sangliers ont été introduits par les chasseurs eux-même dans les années 60-70...
Second argument : ils indemnisent les agriculteurs quand ils font des dégâts. C’est juste normal ça. Quand on casse un bien à quelqu’un on lui rembourse, ça ne fait pas des chasseurs des gens biens pour autant. Ils pourraient par exemple juste pas défoncer les champs, non ?
La raison de cet article se trouve être la promotion d’un événement qui avait lieu ce week-end, organisé par la Fédération des Chasseurs, dont Sonia Legendre laisse un lien vers le site sur son article.

Ce magazine tente grossièrement de faire passer pour des victimes un lobby très puissant, et récidive dans son édito, avec le champagne cette fois. Fanny Lattach se plaint de ne pas pouvoir jusqu’à présent parler librement du champagne (dans quel monde vivent ces gens sérieux ? Pas un jour ne passe sans qu’on vienne nous souler avec cette pisse imbuvable, y’a même un compte à rebours géant sur la mairie pour la candidature UNESCO...), mais enfin l’assouplissement de la loi Evin va permettre aux petites mains de l’Hebdo du Vendredi de faire tranquillement la pub du produit-phare de notre région.



Proposer un complément d'info

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Articles de la même thématique : Médias

Emission radio "Larchmütz".

Publiez !

Comment publier sur ReimsMediasLibres.Info?

ReimsMediasLibres.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site.
Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail ReimsMediasLibres [at] riseup.net