Se Connecter

Inscription

L’Egregore du 9 Fevrier 2015 : Philo et « apologie d’acte terroriste »

Cette émission revient sur le renvoi d’un professeur de philosophie à Poitiers et le meurtre de Bertrand à Joué-lès-Tours

L’acharnement administratif et policier contre un prof de Poitiers ne passera pas !

Depuis le 7 janvier, les procédures pour « apologie d’acte terroriste » se sont multipliées en France, avec des condamnations en comparution immédiate si sévères qu’elles commencent à soulever un questionnement même dans certains médias sur le caractère expéditif de cette « justice ». Dans les établissements scolaires, on recensait à la fin du mois 200 incidents se rapportant plus ou moins à l’attentat contre Charlie Hebdo et ses suites - et un professeur de Mulhouse avait été suspendu pour avoir fait circuler en classe des caricatures montrant Mahomet nu, une sanction levée le 22.

Jean-François Chazerans, professeur de philosophie à Poitiers, vient quant à lui d’être suspendu pour quatre mois sur l’accusation d’avoir tenu des propos « inadéquats » à ses élèves lors de la sacro-sainte journée Marseillaise et minute de silence. Ces propos auraient été tenus dans sa classe puisqu’il n’était pas présent aux cérémonies consensuelles.

L’objectif de faire passer Chazerans pour un proterroriste ne peut que paraître parfaitement grotesque à quiconque le connaît, notamment pour avoir milité avec lui sur d’innombrables luttes et dans de multiples collectifs - comité contre la répression des mouvements sociaux poitevin, DAL, comité de soutien aux sans-papiers et aux familles de Roms ... Mais ce sont en fait là autant d’activités que le commissaire Papineau (le shérif de Poitiers récemment muté à Caen), les autorités préfectorales et le rectorat ont eu à cœur de châtier par tous les moyens ces dernières années. De plus, Chazerans aggrave son cas car s’il n’a évidemment pas la moindre sympathie pour les djihadistes, il n’enseigne pas pour autant à gober tout ce que l’école enseigne, mais vise bien plutôt à ouvrir les esprits de façon à apprendre à réfléchir afin de se faire une opinion autonome.

Décidément, l’occasion était trop belle pour un règlement de comptes, ont pensé certains ­mais, hélas pour eux, une solidarité très large s’est aussitôt manifestée envers Chazerans, à l’initiative d’élèves, de collègues et de camarades : rassemblement de soutien avec 200 personnes, pétition en ligne avec 4 000 signatures à ce jour, préavis de grève lancé par l’intersyndicale des enseignants de son lycée pour le 5 février ...

A l’heure qu’il est, nous ne savons pas s’il sera poursuivi pour « apologie de terrorisme », mais nous exigeons sa réintégration dans l’éducation nationale (un conseil de discipline doit statuer le 13 mars sur « la suite de sa carrière »).

Et, de même, l’arrêt des autres procès en cours sur Poitiers, où les peines d’amende et les frais d’avocat pleuvent de nouveau.

Solidarité avec Jean-François Chazerans ainsi qu’avec les militants du DAL et du comité antirépression poursuivis !

OCL-Poitou

<son77|center>


P.-S.

Pour toute utilisation de l’émission, elle est trouvable en meilleure qualité sur le site web de l’Organisation Communiste Libertaire : oclibertaire.free.fr


Proposer un complément d'info

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur ReimsMediasLibres.Info?

ReimsMediasLibres.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site.
Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail ReimsMediasLibres [at] riseup.net