Se Connecter

Inscription

Manif national le 14 Juin à Paris : conseils et astuces

Le 14 juin, plusieurs appels ont été lancés pour une manifestation de convergence géante à Paris. Les syndicats ont déjà affrété près de 350 bus dans toute la France pour s’y rendre. Comment y aller, comment s’y préparer ?

* Tout d’abord pour celles et ceux qui ne souhaitent pas ou ne peuvent pas se rendre à Paris, des manifestations locales auront tout de même lieu dans de nombreuses villes, comme à Lyon par exemple.

* Pour celles et ceux qui ont déjà prévu et veulent simplement l’horaire de la manif, voici l’info : Départ 13h de la Place d’Italie en direction des Invalides (trajet exact à préciser)

* Pour les autres, voici quelques conseils. Ce ne sont pas des injonctions, si vous décidez de ne pas tenir compte de tout, c’est vous qui voyez et en vrai, pas de parano il y a de grandes chances pour que tout se passe bien pour vous dans cette manif et que vous reveniez avec un siège de l’Assemblée nationale dans vos bagages plutôt qu’avec un procès. Mais comme dit l’adage, mieux vaut prévenir que guérir.

1 - En premier lieu Paris, c’est une configuration de manif spécifique. Donc si pour vous tout s’est bien passé depuis 4 mois et que vous avez l’impression d’être un.e routard.e des manifs faites tout de même attention et relisez les conseils en manif.

En effet, à domicile, on connaît la tête des RGs, on sait de quels photographes il faut se méfier, on sait à quels endroits ça peut chauffer, des liens bienveillants existent entre nous et on connaît par cœur des noms d’avocats locaux pertinents en cas de garde à vue, et le numéro de la caisse de solidarité locale. En plus on ne flippe pas trop en cas de garde à vue, car on sait qu’on aura des copines/copains qui nous attendront avec un Tacos et une canette, etc.

A Paris, rien de tout ça , donc s’il vous plaît, évacuez l’idée de monter tout-e seul-e à Paris si vous comptez manifester dans le cortège de tête, sauf si vous êtes vraiment sûr d’y retrouver des complices, mais dans ce cas-là, donnez-vous rendez-vous bien avant le départ de la manif. Dans le même ordre d’idée, pour celles/ceux qui vivent chez leurs parents, prévenez au moins une personne de votre famille du pourquoi vous allez à Paris pour ne pas dire n’importe quoi en garde à vue dans le seul but de rentrer vite chez vous pour ne pas vous faire engueuler (ou alors prévenez que vous partez 4 jours à Paris dès le départ).

- De même, vous ne connaissez pas le parcours de manif sur le bout des doigts comme chez vous, donc si vous paniquez après une charge violente, vous risquez de vous perdre et de vous faire choper tout-e seul-e dans un coin. Si vous le pouvez, essayez de venir tôt le matin ou mieux la veille, pour faire une reconnaissance du parcours de la manif et vous familiariser un peu avec la ville (un plan c’est pratique aussi ;).

- Si vous êtes témoin d’arrestations, n’oubliez pas de communiquer avec la caisse de solidarité parisienne DefCol au 07 53 82 19 10 ou d’envoyer un email à defcol@riseup.net

- Si vous venez dans l’idée de participer au cortège de tête prévoyez d’être présent.e.s bien à l’avance car les manifestations démarrent à l’heure. Il faut aussi noter que les flics ont à chaque fois fouillé aux abords des manifs donc il est préférable d’essayer de descendre quelques stations de métro avant. Et si pendant la manif à un moment vous flippez vraiment, ne restez pas pour dire j’y étais, faire un selfie ou parce que vos potes elles/eux ne flippent pas. Dites-leur et prenez une décision collective intelligente, il n’y a rien de joyeux à finir en prison parce qu’on est resté-e tétanisé-e pendant une charge violente et il y a d’autres cortèges sympas comme celui-ci, mais vous pouvez aussi carrément rejoindre le cortège de l’intersyndicale de votre ville pour retrouver des visages familiers.

- Pour finir : n’emportez pas d’objets de valeur sur vous, il y a déjà assez de choses dont vous devez vous préoccuper (ordi dans le sac à dos par exemple, ou chaîne en or qui brille), ni de stupéfiants (il y a des moments pour faire la fête, d’autres pour la lutte, et surtout, en cas de contrôles des flics, faire 24 h de garde a vue pour une barrette de shit alors qu’on a passé toute la manif dans le cortège syndical serait un peu stupide).

Bon, tout ça, c’est très bien, mais comment qu’on fait pour venir à Panam City quand on a pas les moyens de prendre une limousine privée comme Collomb ?

••• En Stop•••
Un bout de carton et son pouce et on peut monter gratuitement à Paris ! Il faut juste partir tôt au cas où on mette du temps à trouver un.e automobiliste sympathique.
Pour vous aidez, vous pouvez utiliser la carte des meilleurs spots où se poser : http://hitchwiki.org/maps/

••• Bus Low Cost •••
Bon, c’est Macron qui les a mis en place pour dézinguer la SNCF et les conditions de travail ne sont pas forcément au top pour les chauffeur.ses. Si cela dépend des compagnies, quand on parle salaires et conditions de travail avec des chauffeuses/chaufeurs, on s’aperçoit que, comme souvent, moins c’est cher, plus les conditions de travail sont dégradées. Et pour le coup, c’est Megabus le moins cher ... Mais bon, c’est entre 5€ et 30€ l’aller-retour en fonction de quand on achète son billet, alors promis camarade/camaradette cheminot.es on votera à vos côtés leur suppression après la révolution, mais pour l’instant on n’a pas trop les moyens de faire autrement ...
Remarque : les bus peuvent parfois avoir 2h de retard donc prévoyez larges vos horaires !

••• Train low cost •••
Mêmes critiques, plus rapide et plus confortable mais un peu plus cher, mais par contre ils arrivent à Marne-la-Vallée qui est à près d’une heure du centre de Paris (RER A direct jusqu’au centre).

••• Covoiturage •••
Un site de covoiturage sans frais de dossier exhorbitants a été mis en place pour rejoindre Paris le 14 juin : http://covoiturage-libre.fr/manif_14juin.php ; sinon il y a toujours les autres sites racketteurs si vous ne trouvez pas votre bonheur.

••• Horaire des transports low cost•••
Un bon (pas dans le sens anticapitaliste, mais fonctionnel) site de comparatif de bus, train et covoiturage, qui propose même des correspondances entre tout ça c’est : https://www.busradar.fr/

••• Bus syndical •••
Vous pouvez aussi faire le choix de monter avec un bus affrété par un syndicat, pour choper les infos, un listing a été fait ici.

••• Hébergement •••
Même si Uber et consort ont ringardisé les concept d’entraide et de gratuité, n’hésitez pas à mobiliser le réseau encore très actif de couchsurfing pour loger gratuitement chez des gens sympathiques : https://www.couchsurfing.com/

Voilà, c’est tout pour les conseils, à mardi !



Proposer un complément d'info

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur ReimsMediasLibres.Info?

ReimsMediasLibres.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site.
Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail ReimsMediasLibres [at] riseup.net