Se Connecter

Inscription

La voix de son maitre

Catherine Vautrin, Présidente de Reims Métropole, vient d’être nommé, aux côtés d’Éric Ciotti, de Pierre Lellouche et de Christian Estrosi, comme porte-paroles de Nicolas Sarkozy pour la campagne de 2017.
Petit retour sur une carrière politique comme une autre...

L’info sort la veille de la venue à Reims de Nicolas Sarkozy himself, au "Leclerc Chamfleury" pour y dédicasser son nouveau livre dans lequel il révèle sa candidature pour l’élection présidentielle de l’année prochaine. On croierait à un mauvais scénario de Plus Belle La Vie...

Catherine Vautrin, on la connait un petit peu quand on est rémois, parce qu’elle fait partie du paysage politique. Ce dont on ne se rend pas vraiment compte, c’est que depuis le temps, elle s’est imposé dans un paysage bien plus large que celui dans lequel on l’imagine.

En effet, Catherine Vautrin a commencé les mandats politiques dès 1983, en tant que Conseillière Municipale de Reims, aux côtés de Jean Falala. Elle passe en 1999 au Conseil Régional, c’est à ce moment qu’elle démisionne de son travail dans le privé (enfin, elle bosse pour une entreprise privé qui bosse pour l’Europe, comme quoi...). Suite logique, en 2002, elle se fait élire Député de la Marne, réélue en 2007. C’est aussi à cette époque qu’elle passe par quelques ministères en tant que Secrétaire d’Etat à l’Intégration et à l’Égalité des chances (6 mois et 27 jours), Secrétaire d’Etat aux Personnes âgées (7 mois et 3 jours), Ministre déléguée à la Cohésion sociale et à la Parité (1 an 11 mois et 13 jours), le tout sous Chirac.

Et puis 2008, la défaite lors des Municipales à Reims. La même année, grâce à l’astucieux système de nomination des vice-présidents de l’Assemblée Nationale qui est l’objet d’un consensus entre les différents groupes politiques qui désignent au préalable leurs candidats, elle obtient ce poste une première fois pour 3 ans 8 mois et 24 jours. Pour être réélue l’année de la fin de son mandat, en 2012 à un autre poste de vice-présidents de l’assemblée nationale, poste qu’elle occupe toujours aujourd’hui. La même année, elle est réélue en tant que Député de la Marne.

La même année aussi, la campagne présidentielle bat son plein au niveau national, et Catherine est ... trésorière de l’Union pour un Mouvement Populaire (UMP), le parti de Nicolas Sarkozy. L’Union pour un Mouvement Populaire qui a depuis changé de nom à cause du scandale du financement de la campagne du candidat Sarkozy. Une affaire dans laquelle Catherine Vautrin se retrouve au moins éclabousé à défaut d’être mouillée puisqu’elle est mise en examen pour « abus de confiance » dans l’affaire des pénalités dues par Nicolas Sarkozy en décembre 2014. Depuis un non-lieu symbolique a été prononcé...

Mais il faut plus qu’un bon scandale politico-économique pour vaincre Catherine Vautrin puisqu’en 2014, c’est l’année où grâce à la campagne aux côtés d’Arnaud Robinet, elle presque remporte l’élection perdue en 2008 et ne devient pas Maire de Reims, mais Présidente de Reims Métropole.

Fière de ce parcours en politique plutôt réussi, Catherine Vautrin se voit donc aujourd’hui auprès de cadors de la politique nationale pour être la voix de Sarkozy. Une position qui la range très clairement dans le camp du candidat à la primaire à droite. Une position qui n’est pas celle d’Arnaud Robinet, Maire de Reims qui crie sur tous les toits son soutien à Bruno Lemaire. Arnaud Robinet qui confirmait il y a peu, ne pas avoir donné certaines des conférences facturées dans le cadre de l’affaire du financement de la campagne de Nicolas Sarkozy.

Alors, règlement de compte à OK corral ou faux affrontement fratricide avant l’union pour la dernière ligne droite de l’élection présidentielle de l’année prochaine ? Vous le saurez, en suivant les aventures de Catherine Vautrin et Arnaud Robinet dans les mois qui viennent...



Proposer un complément d'info

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur ReimsMediasLibres.Info?

ReimsMediasLibres.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site.
Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail ReimsMediasLibres [at] riseup.net