Se Connecter

Inscription

Vive la Chasse

La chasse est clairement indissociable de la région, un point sur les idées reçues qui accompagnent ce loisir/sport.

Aussi bien dans le fin fond des Ardennes que dans notre jolie montagne de Reims, la chasse a de plus en plus la côte, que ce soit chez des personnes qui y baignent depuis la tendre enfance mais aussi chez des gens qui rêvent de retour aux sources et de décroissance, alors pourquoi ne pas faire un point sur ce "loisir" que certains appellent un sport ?

Pour en finir avec les idées reçues sur la chasse :

La chasse est une activité écologique dont les pratiquants protègent la
biodiversité !

FAUX :
Ce dernier siècle, 33% des espèces disparues le sont à cause de la chasse.
La plupart des populations de souches naturelles des espèces classées petit gibier se sont effondrées par l’effet des faits de chasse. Afin d’avoir malgré tout suffisamment de cibles vivantes, les chasseurs procèdent à des lâchers d’animaux élevés. Près de vingt millions d’animaux élevés (perdrix, faisans, canards, lapins, lièvres, etc.) sont annuellement relâchés dans la nature en France. Non seulement cette pratique n’a pas eu pour effet de renforcer les effectifs des populations, mais au contraire, la pollution génétique et les maladies contractées dans les élevages leur a porté gravement atteinte. En un seul week-end de chasse, environ 300 000 oiseaux sont tués, soit autant que le nombre estimé de victimes de la marée noire de l’Erika.

La chasse ne présente aucun danger, les chasseurs ne tirent pas sur tout ce qui bouge !

FAUX :
Les chasseurs tuent chaque année 40 millions d’animaux non-humains et il est
impossible de quantifier le nombre d’animaux blessés et abandonnés pendant les parties de chasse.
Les chasseurs blessent chaque année près de 120 personnes en France, parfois gravement et ont tué 43 personnes l’an dernier.
La chasse est la seule activité dite de loisir qui tue régulièrement des personnes ni pratiquantes ni spectatrices.

La chasse est une activité économique indispensable !

FAUX :
L’économie générée par la chasse est vraiment très marginale dans celle de notre pays et bien souvent non-fiscalisée, souterraine et ignorée (locations non déclarées des gabions et des terrains de chasse, ventes illégales des animaux tués…).
Des activités telle que le tourisme et les activités de plein air telle que la randonnée sont des activités qui stimulent les zones rurales et permettent à de très nombreux commerces de campagne de survivre dans des conditions économiques défavorables.
Des gîtes de randonnées ne fonctionnent pas en période de chasse, les chasseurs faisant fuir les visiteurs. Certaines zones de tourisme sont alors boudées par les touristes en raison du danger que représentent les groupes de chasseurs.

Face à une telle situation, il en va de la responsabilité de chacun de s’opposer à la chasse sous toutes ces formes.
Ne laissons plus les chasseurs battre les campagnes, armés, pour continuer leur massacre.



Proposer un complément d'info

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Articles de la même thématique : Libération animale

La conf et le loup

Publiez !

Comment publier sur ReimsMediasLibres.Info?

ReimsMediasLibres.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site.
Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail ReimsMediasLibres [at] riseup.net