Se Connecter

Inscription

L’offre de cinéma à la baisse à Reims

Le cinéma Opéra va déménager dans le bâtiment de l’actuel Gaumont centre. Ses locaux seront détruits et remplacés par une résidence réalisée par Bouygues Immobilier. Quant à Gaumont, il concentrera toute son offre sur le complexe Millésime à Thillois.

Le bâtiment de l’Opéra va donc disparaître, finie la grande salle du premier étage, qui de toute façon n’était plus utilisée depuis plusieurs années. L’édifice sera revendu à Bouygues qui va y construire une énième résidence alliant commerce et logement. La première conséquence est donc visuelle, la façade du cinéma Opéra remplacée par une résidence banale et monotone comme en offrent tous les quartiers de Reims (et de France, il suffit de taper "résidence" dans google image pour voir à quel point ces immeubles se ressemblent tous). Seul la façade art-déco, inscrite aux Monuments Historiques, de la rue de Thillois sera préservée.

JPEG - 87 ko
Voici probablement le genre de bâtiment qui remplacera l’Opéra...

L’opéra s’installera dans les locaux de l’actuel Gaumont. Racheté pour une valeur de 13 millions d’euros, ce bâtiment accueillera 11 salles pour une capacité totale de 1 600 places. Ce projet, nommé "Opéraims" (prononcé comme vous pouvez), prévoit d’articuler offre grand public et films d’art et d’essai.
Reims perd donc un cinéma, puisqu’au lieu de deux en centre, il n’y en a plus qu’un. Mais surtout puisque de l’aveu même du propriétaire de l’Opéra, Jean-Baptiste Reynaud, il ne fait pas d’argent avec l’actuel cinéma, il y a fort à parier que les tarifs augmenteront. Il met en avant une meilleur offre de confort, ce qui ira de pair, soyons-en sûr, avec une hausse des prix.

Gaumont-Pathé abandonne le centre pour se concentrer sur le Millésime à Thillois, reflet de tout ce que les cinémas font de plus détestable. Enfermé dans une zone inhumaine, à plusieurs kilomètres du centre, ce complexe exclue d’office celles et ceux qui ne possèdent pas de voiture, les bus de nuit passant toutes les demi-heure, on a vite fait de perdre le courage d’y aller, surtout l’hiver. Il se trouve dans une sorte d’énorme hangar sans aucune âme, rempli d’un tas de gadgets allant des confiseries aux jeux d’arcades réduisant le film lui-même à un simple détail d’une soirée où le but est de consommer, rien d’autre à faire dans cette zone de toute façon.
Si jamais cet aspect ne vous dégoute pas, vous pourrez alors débourser les 12 euros, 15 pour la 3D, que coutent une place. Et cela ne va pas aller en s’arrangeant : cette concentration de l’offre Gaumont à Thillois s’accompagnera d’une nouvelle technologie l’« IMAX Laser » (non, ce n’est pas une blague...). Une nouvelle excuse pour augmenter encore les prix.

La conclusion de tout ceci est d’abord la disparition d’un cinéma à Reims, quoiqu’en dise Robinet. Ce n’est pas parce que l’un sera plus grand que deux n’est pas inférieur à trois... Ca peut avoir un côté romantique, mais on est en général attaché au cinéma dans lequel on va, surtout quand celui-ci est 25 % moins cher que l’autre !
Probablement, même si cela reste à confirmer, une augmentation des prix, puisqu’apparement l’Opéra ne rapporterait pas assez. Et enfin, une concentration spectaculaire marchande dans une zone inhumaine hors la ville.



Proposer un complément d'info

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur ReimsMediasLibres.Info?

ReimsMediasLibres.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site.
Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail ReimsMediasLibres [at] riseup.net