Se Connecter

Inscription

« Ils haïssent nos libertés » Et s’ils visaient les opérations militaires occidentales ?

Après les attentats perpétrés contre l’hebdomadaire Charlie hebdo et dans un commerce parisien casher, le slogan « Je suis Charlie » et la manifestation du 11 janvier 2015 ont délivré un message unanime, celui de la défense de la liberté d’expression, fer de lance de la démocratie pour l’Occident, symbole de la « civilisation » contre « la barbarie ». Erreur, affirme Alpha Winston : ce n’est pas la liberté d’expression qui est visée par les attaques terroristes, mais les pays occidentaux menant des opérations militaires dans le monde arabe et dans le monde musulman. Un point de vue d’un représentant de la gauche radicale américaine.

Peu de temps après le 11-Septembre, le président de l’époque, George W. Bush n’avait aucun doute lorsqu’il expliqua la raison pour laquelle les terroristes avaient agi comme ils l’avaient fait : « Ils haïssent nos libertés : notre liberté de culte, notre liberté d’expression, notre liberté de voter, de nous assembler et d’exprimer nos désaccords ».

Retour en 2015 : le président Barack H. Obama a les mêmes certitudes quant aux motivations des assassins de Charlie Hebdo : « Le fait que ce soit un attentat contre des journalistes, un attentat contre notre presse libre, souligne aussi à quel point ces terroristes craignent la liberté d’expression et la liberté de la presse ». Ajoutons à cela ce qu’on peut lire dans les médias commerciaux — tout le monde, du New Yorker à Vox et Slate semble être sur la même ligne — et l’on serait tenté d’en conclure que Bush et Obama ont raison. Après tout, chaque papier que j’ai lu à la suite des attentats était une variante de : « Nous devons défendre la liberté d’expression face à la barbarie. »

Et dans l’esprit de la liberté d’expression, permettez-moi de dire ceci : ce sont des foutaises, cette analyse est totalement fausse. Les terroristes n’agissent pas de la sorte parce qu’ils haïssent la liberté ; ils le font parce qu’ils sont terriblement en colère contre la violence occidentale.

Je vous explique. Si la motivation des terroristes était leur immense haine de la liberté, on pourrait s’attendre à voir une activité terroriste partout où les gens vivent en liberté (relative). Mais la réalité, c’est que les Argentins, les Brésiliens, les Chiliens, les Mexicains, les Sud-Africains, les Tchèques, les Japonais et toute une série d’autres peuples jouissent des mêmes libertés relatives que les Américains et les Français, et pourtant ils ne vivent pas dans la peur constante d’un attentat terroriste. Pour quelle raison ? Si les terroristes haïssent tant la liberté et sont prêts à tuer à cause de leur haine de la liberté, pourquoi semblent-ils concentrer leurs activités sur les États-Unis, le Royaume-Uni, le Canada, la France, Israël, et quelques autres endroits de choix ? Est-ce parce que les Américains ont beaucoup plus de liberté que les Japonais ?

La suite sur Orient XXI



Proposer un complément d'info

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur ReimsMediasLibres.Info?

ReimsMediasLibres.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site.
Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail ReimsMediasLibres [at] riseup.net